top of page

Tout ce que tu dois savoir sur le PEE en 2024

Aujourd’hui on a décidé de faire un focus sur un nouveau véhicule d’investissement : le Plan d’Épargne Entreprise (PEE pour les intimes 🙃).

Alors c’est parti pour un petit tour du PEE en 3 questions.


Le PEE, qu’est-ce que c’est ?


Le PEE (Plan d’Épargne Entreprise) est un système qui te permet d’investir une partie de ton argent (dans des valeurs mobilières comme des actions (souvent de l’entreprise), des obligations, etc.) avec l’aide de ton entreprise.


💡 Ton entreprise n’est pas obligée de mettre en place un PEE. Mais si elle le fait, elle est obligée de te le présenter quand tu commences ton taff (que tu sois en CDI, CDD ou encore alternant). Parfois, on te demande 3 mois d’ancienneté pour en bénéficier.


Ton argent y est bloqué 5 ans normalement mais tu as plein d’exceptions sympas

pour le récupérer avant (si tu quittes ton entreprise, te maries, te PACS, divorces, achètes une résidence principale, créés ta boîte, bref que d’opportunités ! 🙃)


⚠️ PS : Le PEE est à ne pas confondre avec le PERCO (dont on parlera une autre fois promis) qui ressemble pas mal mais qui te permet de mettre de côté spécifiquement pour ta retraite, aussi via ton entreprise.


Comment verser de l’argent sur ton PEE ?


Ton PEE c’est comme un compte d’épargne : toi et ton entreprise peuvent y mettre de l’argent, et ensuite tu peux placer ces sommes pour faire fructifier le tout.


🏢 Ton entreprise peut y verser de l’argent :

  • grâce à l’intéressement : ce sont des primes (facultatives malheureusement) proportionnelles aux résultats de ton entreprise. C’est pour t’encourager à atteindre les objectifs de ta boîte en gros.

  • grâce à la participation : ce sont des primes (obligatoires pour les entreprises de + de 50 salariés 🕺) qui représentent une part des bénéfices de ta boîte. Ces primes, tu les reçois que tu aies un PEE ou non et ça se passe souvent vers fin mai 🌸 Tu as alors le choix : soit tu les reçois direct sur ton compte bancaire et elles sont imposées comme ton salaire, ou alors tu peux les placer sur ton PEE et la fiscalité est plutôt cool (on t’en parle + tard).

  • grâce à “l’abondement” (c’est un peu le jackpot 🎰) : c’est un bonus (facultatif tu coco) que ton employeur peut te verser pour compléter ce que tu as mis sur ton PEE (tes primes d’intéressement ou participation par ex). Il ne peut être supérieur à 3 fois le montant versé dessus, et est plafonné entre 3000 et 6000€ environ. Plutôt un très bon plan quand ton entreprise a mis ça en place. 💡 Good to know : c’est souvent dans l’intérêt de ton entreprise de te verser de l’abondement plutôt qu’une prime normale. En gros, pour te verser une prime de 1000 euros, ça lui coûterait 2500 euros en tout avec toutes les charges, alors que ça lui coûterait seulement 1100 euros de la verser sur ton PEE !


🙆‍♂️ Tu peux aussi verser de l’argent toi sur ton PEE :

  • par des versements si tu le choisis : ils sont plafonnés à 25 % de ton salaire brut et doivent être de 160 € minimum

  • si tu as cumulé des choses sur ton compte d’épargne temps (CET) : le CET, si ton employeur t’en propose un, te permet d’accumuler des jours de congé ou de toucher une rémunération pour les jours de congé que tu n’as pas pris. Tu peux ensuite verser cet argent sur ton PEE.


Le PEE, quels sont les avantages et les inconvénients ?


Les avantages :

  • 💸 la fiscalité (son atout principal) : Déjà, la majeure partie du temps, tu ne paies presque pas d’impôts (juste 9,7%) sur les virements de ton entreprise sur ton PEE (donc intéressement, abondement, participation). 💡 Fiscalement, l’abondement et l’intéressement liés au PEE sont exonérés d’impôt sur le revenu, tant que les versements sont inférieurs à ~3500€ pour l’abondement et ~33 000€ pour l’intéressement. Ensuite, les plus values que tu fais grâce à ton PEE (pour rappel l’argent qui est sur ton PEE est placé ensuite en bourse ou autre investissement), ne sont pas imposables quand tu retireras l’argent de ton PEE (généralement tu es imposé à 30% sur les intérêts de tes placements, là c’est plutôt 17,2%)

  • ⏳ la durée de ce placement : contrairement à d’autres placements, tu peux récupérer ton argent au bout de 5 ans seulement et surtout il y a plein d’exceptions.) (assez fréquentes) pour récupérer l’argent.

  • 🏦 ton entreprise régale : si ton entreprise abonde sur ton PEE, c’est de l’argent en bonus (que parfois ton entreprise ne verse que si tu as un PEE) Souvent ton entreprise prend en charge une partie des frais de gestion de ton PEE, donc ça peut être l’occasion de placer des sous en bourse pour moins de frais


💡 En gros, placer tes primes sur ton PEE c’est très cool quand :

  • tu n’as pas besoin de cet argent tout de suite

  • ton entreprise te verse un abondement

  • tu as un % d’imposition élevé (quand tu atteins la tranche marginale des 30% souvent)


Les inconvénients :

  • ton entreprise peut te demander un versement minimum de 160€/an (mais ce n’est pas obligatoire !)

  • ton argent est quand même bloqué +/- pendant 5 ans : ne place pas de l’argent dont tu peux avoir besoin en urgence.

  • tes versements volontaires sur ton PEE sont plafonnés : ils ne peuvent pas être supérieurs à 25% de ton salaire.

  • ton entreprise ne peut pas non plus de verser de l’argent à l’infini ☹️ : le montant de son abondement ne peut pas dépasser les 3500€ environ (ou 6300€ parfois) et surtout il ne peut pas dépasser 3 fois le montant que tu as toi-même versé sur ton PEE. Si tu donnes, elle donne.

  • la rémunération de ton PEE n’est pas garantie : c’est un investissement qui comporte des risques de perte en capital. Ça veut dire que l’argent que tu places sur ton PEE, tu peux certes le faire fructifier, mais tu peux aussi en perdre une partie.


Tu comprends donc qu’il faut bien choisir où tu places les fonds de ton PEE et ça te demande un peu de travail au début : il faut donc t’y connaître un minimum pour faire les bons choix selon ton profil d’investisseur.



Comments


bottom of page